Protection des enfants

Nous apportons un soutien aux familles confrontées à des difficultés éducatives et sociales et dont les enfants sont considérés en risque de danger, en danger, lorsque les conditions de leur développement physique, affectif, intellectuel et social sont compromises.

Nos interventions visent à assurer aux enfants une éducation et des conditions de vie permettant leur épanouissement et favorisant autant que possible le maintien auprès de leur(s) parent(s), soutenir l’intégration sociale des familles et proposer des formes d’hébergement temporaire dans le cadre des actions éducatives.

Elles s’exercent sur le département d’Ille-et-Vilaine,

  • dans un cadre contractuel, dès lors que les parents sont en demande d’aide et collaborent avec les services sociaux qui confient la mesure à l’APASE,
  • ou dans cadre judiciaire, lorsque la mesure est ordonnée par le juge des enfants.

Aide apportée aux familles pour permettre de surmonter les difficultés auxquelles enfants et parents sont confrontés.

Elle vise à intervenir auprès des enfants, à soutenir et à accompagner les adultes dans leur fonction éducative, avec des objectifs atteignables et adaptés afin de satisfaire suffisamment les besoins fondamentaux des enfants.

Cette mesure permet d’adapter et de moduler l’intervention en fonction des besoins identifiés, avec des objectifs appropriés, notamment si cela conditionne le maintien de l’enfant au domicile. Elle vise aussi à favoriser l’expression des capacités des parents, des enfants et des proches, et à les mobiliser dans la résolution des difficultés familiales.

Progressivement déployé depuis 2020 sur le département d’Ille-et-Vilaine, ce nouveau dispositif ambitionne de simplifier et de fusionner en une « mesure unique » les diverses mesures d’action éducative préexistantes, en maintenant les deux champs d’intervention contractuel et judiciaire.

Aides apportées aux familles lorsque la santé de l’enfant, sa sécurité, son développement, son entretien ou son éducation l’exigent.

Dans un cadre contractuel ou judiciaire, ces mesures visent à soutenir les membres de la famille dans leur relation et à accompagner les parents dans la recherche des réponses aux difficultés éducatives rencontrées.

Mesure confiée par le juge des enfants, visant à mettre en place un accompagnement social, éducatif et budgétaire des familles autour de la gestion directe de tout ou partie des prestations familiales, dans l’intérêt de l’enfant.

Cette mission est exercée par des travailleurs sociaux spécialement qualifiés – les délégués aux prestations familiales – auprès de familles confrontées à des difficultés socio-éducatives et économiques.

Mesure d’aide aux familles aux prises d’une impasse dans leur fonctionnement parents-enfants. Se situant dans une logique de prévention, elle permet d’intervenir le plus en amont possible, sous une forme négociée avec les familles, afin d’évaluer la situation dans l’intérêt de l’enfant.

Sur demande de la famille et du service social de secteur (CDAS), cette démarche permet de dresser un état des lieux approfondi du fonctionnement familial et des difficultés rencontrées.

Lieu permettant, dans l’intérêt de l’enfant, la rencontre entre l’enfant et ses parents ou ses grands-parents.

L’accueil en espace de rencontre se fait suite à une décision judiciaire, lorsque le droit de visite est limité à s’exercer dans un lieu tiers avec un accompagnement spécifique et durant une période transitoire.